Si vous rentrez dans l’hiver avec une fatigue qui s’éternise, vous risquez de lutter beaucoup moins bien contre les virus qui traînent. Une petite cure à base de plantes s’impose. Et aussi une réflexion sur les causes de la fatigue qui peuvent être multiples.

Tous le produits cités ci-dessous sont en principe en ligne. Si il en manque un, veuillez nous envoyer un mail. 

LE TRAITEMENT DE PREMIERE INTENTION

En premier lieu, on se jette sur les « bonnes à tout faire », comme le magnésium, la spiruline, la vitamine D ou encore la vitamine C. Parfois une cure de l’un ou l’autre de ces produits suffit à redonner la pêche. Autrement dit, il faut revoir ses apports à la hausse pendant un ou deux mois. On peut même prendre les 4 en même temps. Pendant qu’on fait ça, on corrige son alimentation : on garde sa charge glycémique basse (donc moins de sucre), on évite les crudités qui présentent une lourde charge pour le feu digestif, on choisit des aliments riches en prébiotiques (poireau, avoine, topinambour, banane, patate douce…). Et surtout on réfléchit au stress qui « siphonne » notre énergie. Reconnexion avec soi-même, reconnaissance de ses limites, révision de ses priorités.

LES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES DE LA FATIGUE

Non seulement vous digérez mal, mais la fatigue affecte tous les autres métabolismes. Vous êtes « mal dans votre peau » et vous vous traînez toute la journée. Il est temps de prendre un bon bol d’oxygène. Sortez, bougez et transpirez. Puis faites une détox. Choisissez COLON DETOX, un complément alimentaire qui augmentera vos capacités digestives, auquel vous rajoutez le CHARBON ACTIF pour déloger les toxines, et buvez notre tisane DETOX au cours de la journée. Rajoutez des macérats de bourgeons : en gemmothérapie, le BOURGEON DE CHÊNE qui recharge les batteries (« fort comme un chêne ») et le BOURGEON DE CASSIS qui agit sur votre taux de cortisol – Essayez le TONI’BOURGEON qui réunit les deux ainsi que les bourgeons de SEQUOIA et de ROMARIN.

Vous n’arrivez pas à vous lever le matin, vous n’arrivez pas à vous remettre au sport, vous êtes peut-être en manque de dopamine. MUCUNA, sous forme d’EPS (Extrait de Plantes Standardisées) est le complément idéal. Il contient des précurseurs de la dopamine, cette hormone de motivation qui vous aide à dépasser votre fatigue et vous encourage à essayer de nouvelles activités. Au mucuna, rajoutez des plantes de la circulation sanguine, comme le GINGKO BILOBA ou encore la VIGNE ROUGE. Car il faut que ça circule ! Il est impératif d’amener de l’oxygène dans la circulation périphérique (au cerveau).

Vous êtes fatigué et déminéralisé, vous ressentez facilement des courbatures ou des crampes, vous perdez peut-être les cheveux, avez tendance à l’eczéma. Votre peau est relativement sèche, vos ongles cassants. Vous ressortez d’un épisode infectieux comme une grippe ou un gros rhume ou un séjour à l’hôpital.  Un mot d’ordre : reminéralisez-vous ! Prenez le BIO STRATH, un complexe de vitamines et de substances reconstituantes entièrement naturel !

Vous êtes fatigué et triste, vous vous dévalorisez et n’avez plus de plaisir à faire les choses qui d’habitude vous font plaisir. Vous prendrez un complexe de  ULTRA VITAMINE B, de la GRIFFONIA SIMPLICIFOLIA, un complément qui agit sur les messagers chimiques de votre cerveau, des oligo-éléments cuivre-or-argent et lithium, et des OMEGA 3 pour faciliter la transmission nerveuse – vous y rajouterez une belle préparation en spagyrie qui renforcera l’énergie physique, mentale et spirituelle.

Vous êtes surmené – c’est-à-dire dans un état d’épuisement général qui ne disparaît pas malgré le repos. Vous avez des problèmes de concentration et avez du mal à vous organiser. Un sentiment d’angoisse apparaît, parfois des vertiges et des nausées. Vous opterez pour notre gemmothérapie SURMENAGE qui est magique pour « éteindre » les excès de pensées. Mais aussi de la RHODIOLA, qui augmente la tolérance au stress. Toutes les plantes adaptogènes qui permettent de réduire l’incidence physiologique du stress sur l’organisme sont bonnes : GINSENG, ASTRAGALE (pour les plus de 50 ans), LAPACHO, MACA, TRIBULUS, ELEUTHEROCOCCUS… En même temps, ralentissez, faites le point, prenez du recul.

Chez les messieurs, vous ne voyez pas pourquoi vous êtes si fatigué ? C’est souvent un excès de travail ou des conflits privés qui sapent le moral. Ou tout simplement « l’accélération » du monde. Difficile d’avouer sa fatigue sous peine d’être pris pour un faible… mais les symptômes sont là, vous avez envie de piquer du nez après le repas, vous avez sans doute une baisse de libido, une plus grande irritabilité et moins envie de socialiser : TRIBULUS pour la testostérone, FORTY QUINA pour avoir de l’énergie rapidement biodisponible. S’il y a un problème d’apnée du sommeil, il faudra penser à la spagyrie APNEE DU SOMMEIL. Et puis drainez le foie 2 x par année, avec des Gouttes FOIE et BILE. C’est le « chef des armées » dans le corps et c’est lui qui s’occupe de la répartition d’énergie.

Vos règles sont abondantes et créent une énorme fatigue chaque mois, ou vous avez simplement tendance à manquer de fer, optez pour une cure de SPIRULINE et de VITAMINE C (qui aide à fixer le fer). Sinon prenez du Floradix, un complément alimentaire chouchou de la droguerie, qui contient du fer et des vitamines – tout est naturel et donc parfaitement biodisponible. Pour réguler en profondeur des règles trop abondantes, il faut travailler avec la SPAGYRIE RÈGLES ABONDANTES, des gouttes à prendre tous les jours sur 6 mois.  En homéopathie, pour atténuer la fatigue, optez pour Hélonias dioïca en 9CH, 3 granules au réveil, 3 granules au coucher.

Vous êtes entrée dans la ménopause – vous êtes plus fatiguée, en conséquence vous êtes agitée dans la tête, vous prenez du poids parce que vos métabolismes sont ralentis et vous ne vous reconnaissez plus. Avant tout prenez soin de votre sommeil, avec la gemmothérapie SOMMEIL, à base d’érable, un produit absolument spectaculaire pour beaucoup d’entre vous. Vous pouvez y rajouter 1 comprimé de mélatonine qui favorise l’endormissement. La régulation hormonale passera par la prise d’ONAGRE-BOURRACHE pendant au moins 3 mois, ou une SPAGYRIE REGULATION HORMONALE ou encore MENO’BOURGEON en gemmothérapie. Chacune doit trouver « sa » solution. Soignez votre digestion avec une cure de PROBIOTIQUES 2 ou 3 x par année. Et détoxifiez-vous. Tisane DETOX, spagyrie CURE DE DESINTOXICATION GENERALE.

Vous avez tout le temps envie de chocolat ou de gras. Vous avez des difficultés à digérer. Vous dormez mal et vous vous réveillez la nuit. Nous préconisons une cure de 15 jours avec les EPS ARTICHAUT – RADIS NOIR ou ARTICHAUT – DESMODIUM (préférable si vous n’avez plus de vésicule). Car ici c’est l’énergie du foie qui est impactée, cet organe infatigable qui filtre le sang en continu.

Vous êtes hyperactif ou d’une hyperexcitabilité épuisante, vous pourriez bénéficier de la PASSIFLORE, cette magnifique plante aux fleurs spectaculaires, qui agit également sur l’anxiété. Elle favorise un sommeil de qualité et n’entraîne pas d’accoutumance. En tisane, elle fera tout à fait l’affaire et peut s’associer à d’autres plantes aux vertus calmantes comme la mélisse ou encore l’aubépine. Et si tout cela se complique d’une insomnie à l’endormissement, essayez tous les soirs à la même heure un comprimé de MELATONINE, une hormone à qui nous devons d’avoir un sommeil réparateur.

Fatigue du sportif ? les compléments alimentaires en L-TYROSINE (un acide aminé spécifique du système nerveux) sont généralement prescrits pour favoriser l’attention, l’éveil et l’énergie, notamment chez le sportif. La Tyrosine a un effet sur la dopamine, les hormones de stress et sur la thyroïde. Elle augmente l’énergie dans tout le corps et est souvent utilisée dans les cas de fatigue chronique. Le sportif veillera à y rajouter des poudres naturelles comme de la PROTEINE DE CHANVRE et à faire une cure de PROBIOTIQUES car les dysbioses intestinales sont fréquentes dans le milieu. Il peut aussi alterner avec la VITAL POWER – une boisson gorgée de vitamines – pour améliorer son niveau d’énergie vitale.  Et faire des séances de cryothérapie pour récupérer gentiment.

La fatigue chez les jeunes gens sera traitée avec le BAOBAB en poudre, un superaliment particulièrement adapté aux enfants, aux personnes en convalescence et aux sportifs – il est bourré de bons nutriments, d’acides aminés, de fer, de vitamine C. Magnifique dans un shake au petit déjeuner avec 1 capsule d’OMEGA 3.

LES TISANES A LA RESCOUSSE

 

La solution est dans votre jardin :

Tisane de thym & romarin

Grâce aux huiles essentielles qu’elles contiennent, ces deux plantes magiques élèvent notre tonus et boostent notre système immunitaire.

Simple et facile à préparer – sèches ou fraîches c’est au choix :

Plongez 2 brins de thym et un brin de romarin dans de l’eau bouillante. Laissez infuser durant ¼ d’heure en maintenant le couvercle sur la casserole (comme toutes les aromatiques) avant de filtrer.

Buvez une tasse trois fois par jour avant les repas, pendant quatre semaines. À renouveler durant trois mois si besoin.

 

La reminéralisante :

Tisane d’ortie

Grâce à ses feuilles qui contiennent des vitamines, du fer, du silicium, du calcium, l’ortie est le remède de choix des fatigues et des convalescences. Mettez des gants et allez cueillir ses feuilles (celles du sommet) tout au long de l’année – c’est facile et c’est amusant.

Portez à ébullition l’équivalent d’un gros bol d’eau.

Versez-y une cuillère à soupe de plantes fraîches ou sèches. Laissez bouillir pendant quelques minutes.

Laissez reposer hors du feu pendant 10 minutes avant de filtrer.

Buvez trois tasses de cette tisane antifatigue par jour pendant deux mois (fin de l’automne, début de l’hiver), puis pendant un mois au printemps.

 

La vitaminée :

Cynorhodon & Hibiscus

En Suisse, c’est une infusion incontournable de l’hiver – reconnue pour sa teneur en vitamine C. On trouve presque toujours des sachets de cynorhodon avec de l’hibiscus car sinon, consommés seuls, ils n’ont pas beaucoup de goût (si vous en trouvez sur des buissons près de chez vous, sachez bien les reconnaître avant de les cueillir !).

Mettre dans l’eau froide une cuillère à café du mélange, porter à ébullition et laisser reposer 10 minutes. Filtrer et boire avec une rondelle de citron.

 

LES HUILES ESSENTIELLES POUR LA FATIGUE

Les huiles essentielles sont d’un grand soutien lors de fatigues psychiques ou physiques, parce qu’elles pénètrent rapidement dans l’organisme et agissent très vite, que ce soit par voie orale, cutanée ou par inhalation.

Il y a les incontournables, comme la Menthe Poivrée pour rafraîchir les idées, l’Eucalyptus radiata pour la fatigue chronique, ou encore les huiles essentielles de conifères (pin, sapin, cèdre…) pour « harmoniser » le coeur!

Ce serait difficile de toutes les citer mais voici quelques idées :

 

H.E. de PIN D’AROLLE ou PIN SYLVESTRE :  en diffusion

Assainit l’air, redonne « du souffle », augmente la résistance au stress

H.E. de MENTHE POIVREE : voie cutanée 1 goutte diluée dans de l’huile végétale – masser les tempes ; ou avaler 1 goutte sur un peu de miel  2 x par jour pendant 1 semaine

Favorise la concentration, redonne du pep, réveille, apaise un mal de tête

H.E. d’EPINETTE NOIRE : par voie cutanée, 2 gouttes dans un peu d’huile végétale, masser au-dessus des reins, creux des lombaires, matin et soir, pendant 1 semaine

Donne du courage, idéale lors de fatigue profonde au lever,  ou lorsqu’on se sent épuisé mais qu’on doit sortir ce soir…

H.E. de CITRON : humer sur un mouchoir au bureau ou diffuser ou avaler 1 goutte sur un peu de mie de pain le matin pour se réveiller

Assainit « l’être », favorise la “positive attitude”, travaille sur le foie fatigué, chasse la fatigue nerveuse

H.E. de THYM LINALOL (THYM VULGAIRE, THYM DOUX) : diffuser, humer sur un mouchoir ou frictionner le long de la colonne vertébrale (3 gouttes diluée dans de l’huile végétale) pendant 1 semaine

Apporte le soleil dans les cellules, fortifie le système nerveux, chasse la fatigue nerveuse,

Attention il y a plusieurs chemotypes de thym – choisissez le bon.

 

PS attention aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants, aux épileptiques, aux personnes ayant une condition médicale particulière – demandez-nous conseil ! ne les utilisez pas tout le temps, pas sur certaines parties du corps, pas avant d’aller au soleil.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.